Délégationde la Corse

La Palmeraie à Ajaccio

Un espace dédié aux familles séparées, en difficulté, a été récemment réaménagé en partie grâce au don généreux de l’association des parents d’élèves de l’école Saint-Joseph d’Ajaccio et avec la participation active des enfants.

La Palmeraie à Ajaccio

publié en janvier 2017

Tout le monde peut être acteur de la vie publique et faire preuve d’une solidarité de proximité. Et parfois les plus jeunes se montrent à la hauteur.

Les vacances de Noël approchant, ces petits moments d’altruisme sont d’autant plus importants et prennent tout leur sens dans la cité ajaccienne.

Le Secours Catholique, en partenariat avec le CIDFF (Centre d’information départemental sur les droits des femmes et des familles) et le CCAS (Centre communal d’action sociale) de la mairie d’Ajaccio ont mis en place il y a deux ans un espace d’accueil et de médiation consacré aux enfants en difficulté de familles séparées, La Palmeraie. Valérie Alin, éducatrice spécialisée et une bénévole du Secours Catholique y officient tous les mercredis.

Dans le secteur de la citadelle d’Ajaccio, on peut trouver l’école Saint-Joseph. L’an passé, à l’occasion de la fin de l’année, l’association des parents d’élèves avait mis en place une tombola. Les enfants de l’école étaient chargés de solliciter familles et amis pour vendre un maximum de tickets et récolter des fonds. Si une partie devait être réutilisée pour des activités scolaires, il a été décidé qu’une autre pourrait participer à une action de solidarité locale.

Ont donc été reversés des fonds au Secours Catholique pour aider au réaménagement de l’espace d’accueil des enfants afin de rendre la salle plus conviviale et ludique. Décoration, jeux, mobilier et un grand canapé ont pu être acquis. C’est ainsi qu’élus municipaux, présidents de structures partenaires, bénévoles, représentants des parents d’élèves de Saint-Joseph mais aussi et surtout des élèves de l’école sont venus inaugurer les locaux réaménagés. « Je tiens à saluer l’implication de l’association des parents d’élèves et celle des enseignants de l’école Saint-Joseph qui éduquent les enfants au don de soi pour l’autre », a souligné Simone Guerrini, adjointe au maire et présidente du conseil d’administration de l’école.

Un discours qui a trouvé son écho dans les propos du délégué du Secours Catholique Michel Raimondo : « C’est magnifique de constater que la solidarité ne se conjugue pas qu’avec les adultes. L’action des enfants pour récolter ces financements nous a permis de rendre cet espace plus agréable pour les familles en difficulté et de les mettre plus à l’aise. »

Une belle action donc à saluer en ce début d’année avec un petit message également du président du Secours Catholique de la Corse, Michel Kemel, qui rappelle que toute bonne volonté est appréciable et que le Secours Catholique accueillerait volontiers davantage de bénévoles.

MR

Imprimer cette page

Portfolio